Comment varier les repas de son bébé ?

Comment varier les repas de son bébé ?

Une diversification alimentaire réussie obéit à certaines règles. Pour vous simplifier la tâche, voici les règles de base de la diversification alimentaire du bébé.

Les règles d'une diversification réussie

L'âge idéal pour diversifier
En général, l'âge idéal pour diversifier se situe entre 4 et 6 mois. Avant 4 mois, la physiologie et le métabolisme de bébé ne permettent pas encore d'envisager l'introduction d'une nourriture solide.

La première règle d'or de la diversification réussie
Un aliment à la fois ! Au début, évitez de mélanger les saveurs. Optez pour un goût unique et attendez au moins 3 jours avant de proposer un autre. Le cas inverse augmenterait les risques d'allergies.

Diversification : quel repas introduire en premier et quel est le suivant ?

Avant 6 mois :
Privilégiez les aliments d'une douceur extrême. Les parapharmacies, notamment Pharmasimple, commercialisent des petits pots bio adaptés aux enfants de 4 mois : Babybio petit pot délice fruit, Babybio petit pot pêche pomme, Olvarit pot-au-feu poulet carotte-tomate, il y l'embarras de choix !

Dès 6 mois
Commencer avec les légumes mixés. En commençant avec les fruits, il se peut que bébé boude les légumes ! Or, c'est indispensable. Dans le banc des légumes, privilégiez les carottes, épinards, betteraves, courges ou encore haricots verts.

À partir de 7 mois
Il n'y a pas trop de changement dans le plat de bébé sauf que vous pouvez introduire les produits laitiers : le yaourt pour bébé en l'occurrence. En ce qui concerne les sucrés, évitez les fruits exotiques. Notez que tout doit passer au mixeur.

À 8 mois
Diminuez progressivement la quantité de fruits et introduisez de la viande blanche : poulet, dinde, jambon blanc, etc. Les purées de légumes quant à elles doivent être bien lisses.
Continuez le yaourt pour bébé.

Dès 9 mois
Bébé peut désormais manger des légumes le soir. En revanche, il ne faut pas lui donner de viande deux fois dans la journée. Les légumes écrasés ou en tous petits morceaux sont autorisés. 9 mois, c'est aussi le moment d'introduire les céréales : semoule, riz, tapioca, etc. Il en est de même pour les crudités (mixés ou écrasés).

Quand bébé a 10 mois
Les menus précédents peuvent être gardés. C'est le moment d'introduire du jaune d'œuf, mais seulement à 1 ou 2 fois par semaine. Il peut se substituer aux viandes. Les poissons gras (thon, sardine, saumon) sont aussi les bienvenus.

Diversification : 3 erreurs monumentales à éviter

Incompréhension de l'anatomie et de la physiologie
Durant les 3 premiers mois de la vie, l'anatomie du nourrisson est réservée uniquement aux aliments lactés. En l'ignorant, les parents risquent de causer des épisodes d'allergies à leur enfant. En effet, il faudra attendre 9 mois pour voir apparaître les premiers mouvements masticatoires réflexes.

Manque et excès
Le lait maternel et les laits pour nourrissons, peuvent subvenir aux besoins nutritionnels des nourrissons jusqu'à 5 mois. Alors, il sera inutile d'entamer la diversification avant cette date.

Trop de sel
Puisque l'apport salé augmente au moment de la diversification, il ne faut plus ajouter du sel dans l'alimentation du bébé. Les petits pots conformes à la réglementation sur les aliments diététiques ont des teneurs réduites en sel.

Les articles